CHANTE LA

Une guitare un chapeau

Une bouche de métro

Et c'est presque l'Olympia

Tu chantes pour quelques francs

Pour le plaisir pour le vent

De folie qui passe là

 

Pas de places réservées

Les gens sont bien trop pressés

Mais chacun aura son tour

Quand la musique avec rage

Leur sautera au visage

Comme un grand chagrin d'amour

 

Refrain : Si c'est ça ta vie, il faut la vivre

Si ta vie c'est ça, chante-la... *

 

Quand ils tourneront la page

Ces voyageurs sans bagages

Se souviendront de ta voix

Dans un monde de surface

Qui ne laisse pas de place

Aux musiciens hors la loi

 

Malgré la peur et l'angoisse

La faim sauvage et tenace

Le cachet qui ne vient pas

Tu suis patiemment ta chance

Dans le ventre de la France

Mais combien sont comme toi

 

Ce couloir sans queue ni tête

C'est ton moulin d'la galette

Ton petit bal sans lampion

Portillons automatiques

Les néons et le trafic

Jouent un' drôle de partition

 

Tu n'as que ça dans la peau

Chanteur trompette ou saxo:

Fair' danser la race humaine

Pour toi bien sûr pas d'entracte

Le monde est un grand spectacle

Dans lequel tu te promènes

 

* variante dernier refrain : Si ta vie c'est ça, ne la regrette pas...

 

 

C Munafo/Ruggero

C Cavaliere/Luigi

A Demoustier/Guy Charles

Sabam 1996 – 4468158 00

Ecouter ce morceau interprété par Gino Cavaliere

Unknown Track - Unknown Artist
00:00 / 00:00